Dangers du printemps pour le chien




Il est enfin là, le printemps tant attendu. Et si cette saison est sans doute la plus réjouissante de l'année, elle n'est hélas pas sans danger pour nos amis à 4 pattes. Tiques, puces, chenilles, plantes toxiques...

Après des semaines et des semaines de patience, le printemps est enfin là. Et avec lui le beau temps et la douceur, mais aussi quelques dangers pour nos chiens. 


1. Puces, tiques, ténias : les parasites

Le retour des beaux jours rime avec celui des parasites, contre lesquels il faut impérativement protéger votre chien.

Sachez qu'il existe deux types principaux d'antiparasitaires : les antiparasitaires internes, aussi appelé vermifuges, car ils traitent les parasites du tube digestif. Les animaux qui passent plus de temps à l'extérieur au printemps ont plus de risque d'ingérer des vers, le retour des beaux jours est donc une bonne période pour effectuer un vermifuge.

A l'opposé, les antiparasitaires externes traitent des petites bêtes sur la peau et le pelage. Il en existe en comprimés ou en pipette, et la période d'activité de ces parasites étant plutôt la saison chaude, on démarre en général le protocole estival au printemps !

A noter également que l'âge et le poids de votre compagnon entre en compte dans la façon dont il doit être traité. Lisez bien la notice de l'antiparasitaire, et en cas de doute, appelez votre vétérinaire !


2. Les chenilles processionnaires

Très dangereux, ces insectes particulièrement présents dans le sud de la France peuvent avoir des conséquences extrêmement graves sur votre chien. Si l'animal n'est pas traité suffisamment tôt, il risque une infection qui pourrait lui faire perdre sa langue

Mieux vaut donc prévenir que guérir en se débarrassant des dangereuses chenilles processionnaires.

3. Les plantes toxiques

Le beau temps vous donne des envies de jardinage ? Attention aux plantes que vous souhaitez faire pousser !

Certaines plantes sont effet toxiques pour les animaux en cas d'ingestion. Parmi elles, le muguet, le laurier rose, le rhododendron ou encore le laurier cerise.


4. Les insecticides

Vous utilisez des insecticides, pesticides et autres herbicides et engrais lorsque vous jardinez ? Soyez très prudent, car vous pourriez empoisonner vos animaux en en répandant dans votre jardin.

Lisez donc attentivement la notice des produits que vous achetez, et mieux encore, privilégiez des méthodes naturelles !


5. Les allergies

Le printemps signe aussi le retour de bien des allergies chez les animaux comme chez nous autres humains.

Éternuements, toux, irritation des yeux et des coussinets, gonflements sont autant de symptômes qui doivent vous alerter et vous guider tout droit vers le cabinet ou la clinique vétérinaire. Le médecin pourra vous prescrire un traitement antihistaminique le temps de la crise.

4 vues

NOS HORAIRES

Sur RDV

Murielle DELITROZ

xx

1000 LAUSANNE Suisse

079/644 58 55

equinorme@gmail.ch

Sonia CHESEAUX

61, les Ciernes

1637 CHARMEY FR, Suisse

076/216 00 98

info@animed.vet

NOUS CONTACTER

@

T: 

© 2019 par S.Cheseaux

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon
  • White Instagram Icon